Options

Tirez le maximum de votre
expérience de négociation d'options.

Les outils et les ressources dont vous avez besoin pour mieux gérer le risque et générer un revenu.

Que vous soyez un néophyte en matière d'options ou encore un négociateur expérimenté, Scotia iTRADE vous offre des plateformes, des outils et des ressources pour bien exécuter votre stratégie :

 

  • Chaînes d’options détaillées comprenant des cotes et des filtres personnalisables.
  • Analyse des options comprenant la valeur théorique, la volatilité implicite et les lettres grecques.
  • Critères de sélection d'options prédéfinis indiquant les options canadiennes et américaines les plus actives sur le plan des hausses de volume, de cours et de pourcentage ainsi que des chutes de cours et de pourcentage.
  • Saisie des ordres par voie électronique pour les options d'achat ou les options de vente couvertes et non couvertes.
  • Cotes consolidées de l’Options Price Reporting Authority (OPRA)
  • Commissions à partir de 4,99 $* + 1,25 $/contrat

 

Consultez notre Liste des frais liés aux options et notre barème des frais et commissions.

Une option est un contrat permettant l'achat ou la vente d'un titre particulier à un cours préétabli durant une période déterminée. Sur le marché des options, les termes «option» et «contrat» ont le même sens et sont interchangeables.

Options et risques

Les options comportent des risques et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Avant d'acheter ou de vendre une option, vous devez avoir obtenu l'autorisation de négocier des options et avoir lu la Convention visant les comptes d'options contenue dans la brochure Modalités et conditions.

Porteurs et vendeurs

L'acheteur d'une position initiale dans un contrat d'options est appelé «acheteur» ou «porteur». On dit également de l'acheteur qu'il a une «position longue» ou une «position acheteur» sur l'option. L'acheteur verse une prime en vue d'acheter l'option, laquelle lui octroie un droit qu'il peut exercer tant que le contrat est en vigueur.

L'investisseur qui vend le contrat d'options est appelé «vendeur» ou «donneur». On dit du vendeur qu'il a une «position courte» ou une «position vendeur» sur l'option, qu'il est obligé d'exécuter quand le porteur exerce son droit, le cas échéant. Le vendeur reçoit une prime d'émission en contrepartie de cet engagement.

Variation possible du nombre d'actions et du prix d'exercice

Même si, la plupart du temps, chaque contrat représente 100 actions du titre sous-jacent à un prix d'exercice préétabli, il arrive que le prix d'exercice, le nombre d'actions à livrer ou les deux varient sous l'effet d'événements tels que des fractionnements d'actions et des versements de dividendes en actions.

Primes

La «prime» correspond au montant en dollars que l'acheteur verse au vendeur pour avoir le droit d'acheter ou de vendre une certaine quantité d'actions du titre sous-jacent, à un prix préétabli, durant une période déterminée.

Les options les plus connues sont celles qui sont émises sur les actions ordinaires. On les appelle «options sur actions». Le présent exposé porte en grande partie sur les options sur actions. Notez bien, cependant, que les options sont aussi offertes sur d'autres types de titres, notamment sur de grands indices boursiers comme le S&P 500.

Contrats d’options

Il existe deux types de contrats d'options : «l'option d'achat» et «l'option de vente».

Option d'achat : Si vous achetez une option d'achat, vous achetez un contrat qui vous donne le droit d'acheter 100 actions (généralement) d'un titre particulier (le titre «sous-jacent») du vendeur de l'option à un prix préétabli (le «prix d'exercice» ou «prix de levée») en tout temps avant la date d'échéance (déterminée par le mois d'échéance de l'option que vous achetez). Si vous émettez une option d'achat, vous vous engagez à vendre l'action à l'acheteur de l'option au prix d'exercice en tout temps avant la date d'échéance (déterminée par le mois d'échéance de l'option que vous vendez).

Option de vente : Si vous achetez une option de vente, vous achetez un contrat qui vous donne le droit de vendre 100 actions (généralement) d'un titre particulier au vendeur de l'option en tout temps avant la date d'échéance (déterminée par le mois d'échéance de l'option que vous achetez). Si vous émettez une option de vente, vous vous engagez à acheter l'action de l'acheteur de l'option de vente au prix d'exercice en tout temps au gré de l'acheteur avant la date d'échéance (déterminée par le mois d'échéance de l'option que vous vendez).

Achat de liquidation
Opération dans le cadre de laquelle l'acheteur a l'intention de réduire ou d'éliminer une position courte sur une action ou sur un groupe d'options donné.

Achat initial
Opération dans le cadre de laquelle l'acheteur a l'intention d'établir ou d'accroître une position longue sur un groupe d'options donné.

Assignation de levée
Réception d'un avis de levée par un vendeur d'options qui oblige ce dernier à vendre (dans le cas d'une option d'achat) ou à acheter (dans le cas d'une option de vente) le titre sous-jacent au prix d'exercice préétabli.

Au cours
Une option est «au cours» si son prix d'exercice est égal au cours du marché du titre sous-jacent. Par exemple, si le titre XYZ se négocie à 54, l'option XYZ 54 est au cours.

Cycle d'échéance
Cycle faisant référence aux dates auxquelles les options sur un titre particulier arrivent à échéance. Par exemple, on peut placer une option donnée dans un des trois cycles suivants : le cycle de janvier, le cycle de février ou le cycle de mars. À tout moment, une option peut comprendre des contrats assortis de quatre dates d'échéance distinctes : deux à court terme et deux à long terme..

Dans le cours
Une option d'achat est «dans le cours» ou «en jeu» si le prix d'exercice est inférieur au cours du marché du titre sous-jacent. Une option de vente est «dans le cours» ou «en jeu» si le prix d'exercice est supérieur au cours du marché du titre sous-jacent. Par exemple, une option d'achat XYZ assortie d'un prix d'exercice de 52 est dans le cours quand le titre XYZ se négocie à 52,01 ou plus. En revanche, une option de vente XYZ assortie d'un prix d'exercice de 52 est dans le cours quand le titre XYZ se négocie à 51,99 ou moins.

Date d'échéance
Le dernier jour (dans le cas d'une option américaine) ou le seul jour (dans le cas d'une option européenne) durant lequel une option peut être exercée. Pour les options sur actions, cette date correspond au samedi suivant immédiatement le troisième vendredi du mois d'échéance; cependant, les maisons de courtage de valeurs peuvent demander au porteur d'une option de faire part de son intention d'exercer une option avant cette date. Si le vendredi tombe un jour férié, le dernier jour de négociation correspondra au jeudi précédent.

Exercer
Action de mettre en œuvre le droit du porteur d'une option d'acheter (dans le cas d'une option d'achat) ou de vendre (dans le cas d'une option de vente) le titre sous-jacent.

Hors du cours
Une option d'achat est «hors du cours» si son prix d'exercice est supérieur au cours du marché du titre sous-jacent. Une option de vente est «hors du cours» si son prix d'exercice est inférieur au cours du marché du titre sous-jacent.

Marge obligatoire (options)
Montant de liquidités que le vendeur d'une option non couverte (découverte) doit déposer et maintenir pour couvrir l'évaluation de sa position quotidienne et les fluctuations de cours intrajournalières raisonnablement prévisibles.

Option américaine
Contrat d'options pouvant être exercé en tout temps entre la date d'achat et la date d'échéance. La plupart des options négociées en Bourse sont de type américain.

Option
Contrat qui confère à l'acheteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter ou de vendre des actions à un cours préétabli à une date déterminée ou avant cette date. Ce sont les investisseurs, et non les sociétés, qui émettent des options. Les investisseurs qui achètent des options d'achat s'attendent à ce que le cours de l'action soit supérieur au prix fixé par l'option (le prix d'exercice) plus le prix payé pour l'option elle-même. Les acheteurs d'options de vente s'attendent à ce que le cours de l'action tombe en dessous du prix fixé par l'option.

Option d'achat
Contrat d'options qui donne au porteur de l'option le droit (mais non l'obligation) d'acheter, et qui oblige le vendeur à vendre, un certain nombre d'actions du titre sous-jacent au prix d'exercice préétabli, à la date d'échéance du contrat ou avant cette date.

Option d'achat couverte
Option d'achat position courte en vertu de laquelle le vendeur détient le nombre d'actions du titre sous-jacent représenté par les contrats d'options. Les options d'achat couvertes limitent généralement le risque pour le vendeur, car ce dernier n'est pas tenu d'acheter le titre au cours du marché si le porteur décide d'exercer l'option.

Option d'achat non couverte
Option d'achat position courte en vertu de laquelle le vendeur ne détient pas les actions du titre sous-jacent représenté par ses contrats d'option. Aussi appelé option d'achat «découverte», ce type d'option est beaucoup plus risqué pour le vendeur qu'une option d'achat couverte en vertu de laquelle le vendeur détient le titre sous-jacent. Si l'acheteur d'une option d'achat exerce l'option d'achat, le vendeur sera obligé d'acheter le titre au cours du marché.

Option de vente
Contrat d'options qui donne au porteur le droit de vendre et qui oblige le vendeur de l'option à acheter un certain nombre d'actions du titre sous-jacent au prix d'exercice préétabli à la date d'échéance du contrat ou avant cette date.

Option de vente couverte
Option de vente position courte en vertu de laquelle le vendeur de l'option a une position courte sur le titre correspondant ou a déposé, dans un compte au comptant, des liquidités ou quasi-liquidités équivalant au prix d'exercice de l'option. Ce type d'option limite le risque pour le vendeur de l'option, car les fonds ou les titres sont déjà mis de côté. Si le porteur de l'option de vente décide d'exercer l'option, le risque pour le vendeur sera inférieur au risque représenté par une option de vente non couverte ou découverte.

Option de vente non couverte
Option de vente position courte en vertu de laquelle le vendeur ne détient aucune position courte sur le titre correspondant ou n'a pas déposé, dans un compte au comptant, des liquidités ou quasi-liquidités équivalant au prix d'exercice de l'option de vente. En vertu de cette option, aussi appelée option de vente «découverte», le vendeur s'est engagé à acheter l'action à un prix donné si l'acheteur de l'option choisit de l'exercer. Le risque se limite à la valeur de l'action que le vendeur est tenu d'acheter en cas d'exercice de l'option.

Option européenne
Contrat d'options pouvant être exercé à la date d'échéance seulement.

Options sur actions
Titres qui donnent au porteur le droit d'acheter ou de vendre un certain nombre d'actions, à un prix préétabli durant une période déterminée (limitée). Généralement, une option équivaut à 100 actions.

Prime
Prix d'un contrat d'options, déterminé en Bourse, que l'acheteur de l'option verse au vendeur de l'option pour acquérir les droits que confère le contrat d'options.

Prix d'exercice ou prix de levée
Prix par action préétabli auquel le titre sous-jacent peut être acheté (dans le cas d'une option d'achat) ou vendu (dans le cas d'une option de vente) par le porteur de l'option en cas d'exercice du contrat d'options.

Titre sous-jacent
Options : titre susceptible d'être acheté ou vendu en cas d'exercice d'un contrat d'option. Par exemple, le titre d'IBM est le titre sous-jacent des options IBM. Certificats de titres en dépôt : Catégorie, série et numéro des actions étrangères représentées par le certificat de titres en dépôt.

Vente de liquidation
Opération dans le cadre de laquelle le vendeur a l'intention de réduire ou d'éliminer une position longue sur une action ou sur un groupe d'options donné.

Vente initiale
Opération dans le cadre de laquelle le vendeur a l'intention d'établir ou d'accroître une position courte sur un groupe d'options donné.