Comment élaborer le bon plan de placement

Les investisseurs responsables savent qu'il ne faut rien laisser au hasard – ou du moins ils tentent d'appliquer le plus possible ce principe. Un bon plan de placement est le reflet de la personne qui place ses avoirs, car qu'il témoigne de ses valeurs personnelles et de ses objectifs, en plus d'imposer une approche disciplinée. Lorsque vous décidez d'investir, élaborer un plan vous permet d'obtenir une feuille de route qui vous aidera à atteindre vos objectifs précis, selon vos priorités. Nous croyons qu'aucun investisseur ne peut s'en passer. Pour tirer le maximum des outils qui vous sont offerts par Scotia iTRADEMD, posez-vous les questions suivantes :

Dans quel but mettez-vous de l'argent de côté? C'est bien d'accumuler un pécule, mais il sera plus facile de respecter votre plan si vous avez un objectif bien précis en tête. Épargnez-vous pour un objectif à court terme (moins de cinq ans), à moyen terme (entre cinq et dix ans) ou à long terme (plus de dix ans)? Ces questions peuvent sembler banales, mais vos réponses seront le fondement de votre stratégie de placement.

La valeur de tous les placements peut fluctuer à la hausse ou à la baisse. Parfois, un potentiel de gain plus élevé implique aussi un plus grand risque. Il n'existe aucun placement sans risque, et comme investisseur, vous devez déterminer le degré de risque que vous acceptez d'assumer.

Votre tolérance au risque dépendra également du temps dont vous disposez. En général, plus l'on investit à long terme, plus la stratégie de placement peut être audacieuse. Par exemple, si vous investissez en vue de prendre votre retraite dans 25 ans, vous pourriez vous permettre de tolérer davantage de risque, car si la valeur de vos placements devait baisser, il s'écoulerait une longue période avant que vous ayez besoin des fonds, et les titres pourraient rattraper le recul. Par contre, si vous épargnez en prévision d’une mise de fonds pour l'achat d'une maison dans cinq ans, vous pourriez privilégier une stratégie plus prudente car vous n'auriez peut-être pas le temps de rattraper le terrain perdu.

Investir peut représenter un engagement financier important à long terme. Vous voudrez non seulement vous assurer de prendre les moyens d'atteindre vos objectifs, mais aussi que vos objectifs sont à la mesure de vos moyens. Si la seule façon d'atteindre votre objectif d'épargne vous oblige à tolérer un degré de risque inacceptable, il faudrait peut-être revoir votre objectif.

Si votre objectif vous semble atteignable, vous pouvez déposer un montant forfaitaire initial, mais aussi « vous payer d'abord » en mettant en place des dépôts automatiques qui vous permettront d'épargner régulièrement. L'épargne à intervalles réguliers a aussi pour avantage de réduire la volatilité d'un portefeuille grâce à la moyenne du coût d'achat.

Tout d'abord, fixez dès le départ des attentes de rendement réalistes à l'égard de votre portefeuille. Des attentes irréalistes pourraient fausser votre plan – et même vous dissuader d'utiliser ce plan lorsque vous ferez le point. Vérifiez les rendements historiques et récents des différentes options de placements (actions, obligations, comptes d'épargne et autres).

Ensuite, examinez les types de comptes offerts. Si vous épargnez pour votre retraite, un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) peut constituer un mode d'épargne à long terme. Par ailleurs, un régime enregistré d'épargne études (REEE) pourrait être tout indiqué si vous voulez épargner pour les études de vos enfants. Quant au compte d'épargne libre d'impôt (CELI), il peut convenir à tout autre objectif d'épargne, qu'il s'agisse d'un voyage ou d'un achat important.

Un portefeuille bien diversifié peut contribuer à protéger vos placements contre les effets néfastes de la volatilité et à atténuer le risque. Pensez à diversifier vos avoirs dans diverses catégories d'actifs (actions, obligations, comptes d'épargne), dans divers secteurs (télécommunications, soins de santé, énergie, etc.) et au sein de chaque secteur (diverses sociétés aux spécialités différentes).

Bien sûr, il peut arriver que votre portefeuille «dérive» au fil du temps. Certains placements auront de bons rendements tandis que d'autres seront à la traîne, et la composition de votre portefeuille (et l'exposition globale au risque) pourrait varier. Lorsque vous songez à investir, il serait bon de penser à rééquilibrer votre portefeuille périodiquement.

Une fois que vous avez acheté vos placements, surveillez-les! Suivez leur rendement et comparez-les au rendement que vous espériez. Consultez ces ressources pratiques et apprenez comment surveiller et rééquilibrer votre portefeuille.

Easy mobile.

Prenez les choses en main

Afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées pour vos placements, Scotia iTRADE met à votre disposition le Répartiteur optimal d’actif, un court questionnaire qui vous aide à choisir la répartition de l’actif qui vous convient en tenant compte de vos objectifs financiers, de votre horizon de placement et de votre tolérance au risque. Scotia iTRADE vous propose également un éventail d'outils conçus pour vous aider à vous renseigner sur les marchés afin d'élaborer un plan de placement adapté à votre situation. Ouvrez une session pour accéder à votre compte pour profiter de tous ces avantages.

Vous n'avez pas de compte? Ouvrez-en un maintenant.